Si t'as la dalle, cuisine un daal

Rien de tel qu’un plat qui se cuisine quasiment tout seul, et dont les saveurs subtiles se prêtent autant à un repas-flemme devant une série qu’à un dîner plus formel où il faut ravir des invités. Pour ça, on vous propose aujourd’hui un plat copieux de lentilles corail mijotées avec du lait de coco, un peu de purée de tomate et beaucoup d’épices, à agrémenter d’une portion de riz basmati. Bourré de protéines, le daal est un plat vegan qui ravira petits et grands, et qui vous vaudra sûrement plein de compliments. L’essayer, c’est l’adopter !

Ingrédients pour 4 personnes :

 

  • 1 verre de lentilles corail
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 tomate
  • 1 verre et demi d’eau
  • 1 verre de purée de tomate
  • 1/2 boîte de lait de coco (env. 200 mL)
  • 1 càc de purée de piment (type sambal oelek)
  • épices : gingembre, cumin, curcuma, coriandre, paprika doux (à votre convenance)
  • 1 pincée de gros sel de mer
  • huile d’olive
  • (optionnel) des noix de cajou ou des graines de sésame

 

Note : le verre utilisé pour doser les lentilles et les liquides a une contenance d’environ 150 mL. Mais l’important est d’utiliser toujours le même contenant car un volume de lentilles doivent cuire dans 2 volumes et demi de liquide + le lait de coco, peu importe le contenant utilisé.

 

 

Faites chauffer l’huile d’olive dans une casserole, puis faites-y revenir l’oignon et l’ail émincés dans les épices jusqu’à ce que l’oignon soit translucide.

 

Ajoutez la tomate coupée en dés et épépinée, puis les lentilles corail.

 

Ajoutez un verre d’eau bouillante, la purée de tomate et le lait de coco. Salez.

 

Ajoutez la purée de piment petit à petit, en goûtant au fur et à mesure.

 

Laissez mijoter ( par mijoter, j’entends : avec un couvercle sur votre casserole. L’humidité étant retenue, ça cuit bien mieux, en utilisant moins d’eau) environ 20 minutes, en vérifiant régulièrement la cuisson. Rajoutez 1/2 verre d’eau si nécessaire : les lentilles doivent former une purée crémeuse, sans être croquantes. 

 

Une fois votre riz basmati cuit à part, servez dans un bol et recouvrez de généreuses cuillerées de daal, et saupoudrez si vous le souhaitez de noix de cajou crues, de graines de sésame toastées, ou encore de coriandre fraîche.

 

 

Ce plat se prête très bien aux fonds de placard aussi : s’il vous reste une vieille carotte qui fait la tronche, coupez-la en petits dés et faites-la cuire en même temps que tout le reste. Si vous n’avez pas envie de manger du riz, ajoutez simplement une petite pomme de terre par personne, coupée en petits dés, dans la casserole de daal pendant la cuisson.

 

Attention au piment : ajoutez-le petit à petit, et si vous n’aimez pas vraiment quand ça pique, laissez carrément tomber au profit d’une dose supplémentaire de paprika. Ce serait dommage de gâcher l’expérience du daal à cause d’un problème de piment.

 

Avec ce plat, vous ne verrez plus jamais les lentilles de la même façon :-)

 

Pauline (Un invicible été)