Le caramel, un colorant commun mais pas anodin

On en trouve dans les sodas, les glaces, le vinaigre, les fruits secs, mais il n’a plus de caramel que le nom. En effet, au sucre, seul ingrédient indispensable pour faire du caramel, on ajoute de l’amnoniac ou des sulfites. 

 

Ces substances chimiques, qui ont pour but de donner un aspect ou un goût plus attirants, entrainent l’apparition de « substances néoformées» sous l’effet de la chaleur. Ces substances sont dangereuses pour la santé : dans le colorant caramel, quatre sont potentiellement toxiques, dont deux classées comme «peut-être cancérigène» par le Centre International de Recherche sur le Cancer.

 

En l’absence de contrôles indépendants, les autorités européennes conseillent de maintenir les concentrations ces substances «à des niveaux aussi bas que possibles».

 

Soyez attentifs à l’étiquette pour identifier ce colorant nocif : il se cache parfois sous les noms de E150a, E150b, E150c et 150d.

 

Plus d'infos >  https://www.wiv-isp.be/news/Pages/CaramelDansAlimentation.aspx